Directeur.trice des ressources humaines

2022-12-07 / Emploi / Emploi, Temps plein, Permanent, Télétravail

À propos de l'organisme

Vous avez toujours rêvé de travailler dans le domaine de la culture, d’être en contact avec l’art, et avez à cœur l’expérience-employé? Le Musée d’art contemporain de Montréal (MAC) vous propose de rejoindre la Direction des ressources humaines au poste de Directeur.trice des ressources humaines dans son espace transitoire à Place Ville Marie, en plein cœur du Centre-ville de Montréal. Passionné.e des ressources humaines muni d’une vision ambitieuse et rassembleuse, et qui carbure aux défis, vous aurez la possibilité de participer activement à constamment améliorer l’expérience-employé à un moment unique dans l’histoire d’un Musée en pleine transformation architecturale et institutionnelle.

L'offre

Relevant de la Directrice générale adjointe, le/la Directeur.trice des ressources humaines planifie, organise, dirige et contrôle l’ensemble des activités reliées aux différentes composantes de la gestion des ressources humaines et définit les orientations stratégiques de sa direction.  Cette personne développe et administre les programmes d’avantages sociaux, de la gestion de la santé et sécurité au travail, de l’évaluation de la performance, et de la rémunération en assurant le maintien de l’équité salariale.   Elle dirige le service de la paie et élabore des politiques, directives et procédures afin de favoriser l’atteinte des objectifs du Musée. Elle planifie les besoins de main-d’œuvre, en veillant à la diversité du personnel, et est responsable de la dotation, de la formation, du développement organisationnel, du bien-être des employés et des relations de travail.

Membre actif du comité de direction, elle assiste et conseille la Directrice générale adjointe et le Directeur général et conservateur en chef et les directions sur les questions relatives à la gestion des ressources humaines et aux relations de travail.  Responsable de l’application et de l’interprétation des conventions collectives du personnel syndiqué, elle négocie, au nom du Musée, les conventions collectives et représente l’Employeur sur divers comités patronaux/syndicaux et auprès de différents organismes gouvernementaux et tribunaux du travail.  Elle développe et maintient de bonnes relations avec le ministère de la Culture et des Communications, le Conseil du Trésor et autres organismes.

Description du poste

DESCRIPTION DES FONCTIONS

Gestion des ressources humaines


  • Définit, en accord avec la Directrice générale adjointe et le Directeur général et conservateur en chef, les orientations et les objectifs opérationnels propres à ses secteurs d’activités en lien avec les orientations stratégiques du Musée ;

  • Conseille la Directrice générale adjointe et le Directeur général et conservateur en chef sur la gestion des postes dans le cadre du plan d’organisation administrative ;

  • Participe en tant que membre du comité de direction à la détermination des orientations stratégiques du Musée ;

  • Élabore des politiques et procédures de gestion des ressources humaines, en assure leur mise en place et leur application afin de favoriser l’atteinte des objectifs de l’organisation ;

  • Élabore et gère le budget de la direction des ressources humaines ;

  • Gère l'application des politiques et procédures de recrutement, de sélection, d’embauche et d’accueil des ressources humaines ;

  • Gère les activités de dotation des emplois et la mobilité interne (promotions, mutations et réaffections) pour l’ensemble de l’institution ;

  • Gère l’administration des listes de rappel du personnel syndiqué occasionnel ;

  • Procède annuellement à l’identification et à l’analyse des besoins en formation ainsi qu’à l’établissement d’un plan stratégique de formation en lien avec les objectifs stratégiques de l’organisation ;

  • Élabore des programmes de formation et de perfectionnement, de gestion de la relève, en assure le suivi et en mesure les impacts au niveau de l’organisation ;

  • Élabore et gère le budget de formation ;

  • S’assure de l’application du processus d’appréciation de rendement par les gestionnaires ;

  • Élabore et contrôle l’application des politiques et procédures relatives au contrôle de l’assiduité, des absences pour maladie, accidents de travail, congés de maternité, congé sans solde, vacances et congés fériés, conformément aux dispositions des conventions collectives et des règlements ;

  • Administre la réglementation relative à la santé sécurité au travail, élabore les programmes de prévention et dirige le comité de santé sécurité ;

  • Représente l’employeur auprès de la CNESST, la Commission d’assurance-emploi, la RAMQ, les compagnies d’assurance collective, la CARRA, etc. ;

  • Représente l'employeur sur divers comités patronaux/syndicaux ;

  • Développe de façon optimale le système de gestion informatisée des ressources humaines.


Rémunération et avantages sociaux

  • Élabore et gère le budget des traitements du personnel permanent ;

  • Gère l’ensemble des activités de la paie et assure la conformité avec les conventions collectives et les règlements en vigueur ;

  • Élabore les plans de classification des emplois et procède à des comparaisons au marché des emplois et des salaires ;

  • Gère les processus de description, d’analyse et d’évaluation des emplois ;

  • Gère le programme de maintien de l’équité salariale ;

  • Développe et met en place une politique de rémunération pour les cadres et le personnel non syndiqué ;

  • Assure une application uniforme des divers avantages sociaux en vigueur au sein de l’institution ;

  • Négocie avec les compagnies d’assurances afin d’obtenir les meilleurs taux pour les assurances collectives d’invalidité de courte durée pour tous les employés du Musée ;


Gestion des relations de travail

  • Dirige l’ensemble des activités relatives au processus de négociation des conventions collectives et agit à titre de représentant de l’employeur ;

  • S’assure de l’application conforme des conventions collectives et des règlements de gestion de personnel en vigueur en fournissant aux gestionnaires un support au niveau de leur interprétation et dans la gestion du comportement ;

  • Représente l’institution relativement aux procédures de griefs, d’arbitrage et de plaintes ou de requêtes devant le tribunal du travail ;

  • Représente l’institution dans les divers comités de relation professionnel avec les syndicats.


Divers

  • Développe et maintient de bonnes relations avec le ministère de la Culture et des Communications, le Conseil du Trésor et les autres organismes.

Qualités recherchées

PROFIL RECHERCHÉ


  • Détenir un diplôme universitaire de 1er cycle en relations industrielles ou en gestion des ressources humaines ;

  • Membre de l’Ordre des CRHA ;

  • Maîtrise dans une discipline appropriée, un atout ;

  • Posséder un minimum de 10 ans d’expérience dans le domaine de la gestion des ressources humaines;

  • Avoir agi comme porte-parole lors de négociations de conventions collectives ;

  • Connaissance des secteurs publics et parapublics ;

  • Très bonne connaissance des lois du travail ;

  • Vision stratégique ;

  • Avoir une vision moderne de la GRH ;

  • Capacité d’influence et leadership ;

  • Bonne capacité à diriger et motiver une équipe ;

  • Bon communicateur ;

  • Capacité à créer des environnements de travail collaboratifs grâce à la facilité de créer des relations solides qui favorise la confiance, la collaboration et la transparence ;

  • Bon sens politique et bonne capacité de résolution de problèmes ;

  • Bonne compétence en négociations ;

  • Esprit d’équipe, dynamisme et créativité ;

  • Bon sens de la planification et de l’organisation ;

  • Excellente maîtrise de la langue française parlée et écrite et bonne connaissance de l’anglais, autant à l’oral qu’à l’écrit.

Informations supplémentaires

CONDITIONS D’EMPLOI

Ce concours vise à combler un poste à temps plein permanent du lundi au vendredi, au sein de la Direction des ressources humaines.

Salaire : Selon l’échelle salariale de la classe 3 des cadres du Gouvernement du Québec

Le MAC propose :


  • Un environnement qui privilégie l’équilibre travail-vie personnelle avec une organisation du travail en mode hybride, soit 2 jours / semaine en présentiel et 3 jours à distance, ancrée dans une politique de télétravail ainsi qu’un horaire flexible

  • Des espaces de bureau conviviaux en plein cœur de l’action, à Place Ville Marie au Centre-ville de Montréal, très accessibles via les transports en commun

  • Une gestion du personnel axé sur l’humain, son bien-être et son expérience

  • Une bonne communication auprès de nos employés via une infolettre

  • Un souci de l’opinion de nos employés

  • De multiples ateliers de formation sur des sujets variés, disponibles tout au long de l’année vous permettant de vous développer

  • L’accès gratuit aux expositions et à de multiples activités culturelles au MAC et chez nos partenaires;

  • Rabais BIXI en saison

  • Le MAC rembourse à hauteur de 20%, les abonnements annuels pour le stationnement vélo à PVM et, si désiré, le vestiaire/douche.

  • Le MAC adhère au programme Opus et Cie

  • Accès aux cartes ICOM communes

  • Admissibilité dès l’embauche au Régime de retraite des employés du gouvernement et des organismes publics (RREGOP)

  • Programme d’aide aux employés (PAE)

  • Accès aux assurances collectives à partir de 30 jours à l’emploi

  • 4 semaines de vacances annuelles après 1 an de service

  • Café-thé gratuit

  • Des évènements sociaux

  • Plus encore…

Comment postuler

Si cet énoncé vous inspire, contactez-nous. Envoyez votre curriculum vitae et une lettre de présentation d’ici le 3 janvier 2023 17h par courriel (rh@macm.org) à l’attention de la Direction des ressources humaines du Musée d'art contemporain de Montréal avec l’objet « Directeur.trice des ressources humaines ». Seules les personnes dont la candidature auront été retenues seront contactées. Les premières entrevues devraient débuter dans la semaine du 16 janvier 2023.

Le Musée d’art contemporain de Montréal applique un programme d’accès à l’égalité en emploi et invite les femmes, les autochtones, les minorités visibles, les minorités ethniques et les personnes handicapées à soumettre leur candidature.