Le prix Projet ou Initiative par excellence a été remis entre 2008 et 2012 à un projet ou une initiative issu d’un organisme à but non lucratif, d’un organisme public, parapublic ou syndical, ou encore à un organisme nouvellement constitué, qui se démarque par son originalité, son innovation, ainsi que par l’ampleur de son apport aux avancées et au mieux-être des personnes lesbiennes et-ou gaies et-ou bisexuelles et-ou transsexuelles et-ou transgenres.

 

2012 – Massimadi – Festival de films LGBT Afro-Caribéens

Massimadi (contraction des mots créoles « massisi » et « madivinèz », termes péjoratifs signifiant « pédé » et « gouine ») est un festival de films et de documentaires LGBT afro-caribéens organisé au mois de février par Arc-en-ciel d’Afrique dans le cadre du Mois de l’Histoire des Noirs. Le festival Massimadi a lieu à Montréal et existe depuis 2009. Depuis sa création, plus de 50 films ont été présentés et plus de 2 000 personnes, de tout horizon, ont assisté à cet évènement hors du commun. Le festival Massimadi constitue une innovation significative pour les personnes LGBT des communautés noires car pour la première fois, ils et elles voient leurs réalités et leur apport à la société être mis en valeur de manière significative.

2011 – Le JAG : « L’amour gai, c’est ok! »

Adapté de la bande dessinée « Pas toi une tapette ! » dont l’histoire, écrite par des jeunes de 18 à 30 ans, raconte leur vécu à l’école secondaire en regard avec l’homophobie. L’immense succès rencontré par cette BD et les demandes des professeurs ont amené le JAG à s’associer, en 2009, avec des partenaires pour réaliser le DVD « L’amour gai c’est ok! », qui transpose le vécu de ces jeunes. Nous y retrouvons entre autre une bisexuelle affirmée, un gai qui vient de découvrir son homosexualité, son meilleur ami homophobe, un hétérosexuel qui est victime d’homophobie, bref, une diversité de réalités que vivent les jeunes de cet âge.  Le DVD est maintenant distribué à la grandeur du Québec.

2010 – Regard sur les familles homoparentales

La formation « Regards sur les familles homoparentales » de la Coalition des familles homoparentales vise à outiller toutes les personnes intervenant auprès des enfants et des familles (dans les secteurs de l’éducation, des organismes communautaires et des services sociaux) pour les aider à réagir et à créer un environnement respectueux envers les différences. Il s’agit actuellement de la seule formation au Québec qui propose des actions concrètes auprès des jeunes enfants, dès le primaire, pour prévenir et lutter contre l’homophobie.

2009 – Groupe d’agriculteurs homosexuels

Au cœur des familles agricoles (ACFA) est un organisme à vocation sociale qui a démarré en 2001 dans la région de la Montérégie à l’initiative de Maria Labrecque Duchesneau, une intervenante psychosociale issue du milieu agricole, témoin de cas de détresse chez les producteurs de sa région. L’ACFA se définit comme un réseau d’entraide à l’intention de la communauté rurale, notamment les travailleurs agricoles, incluant les familles, les employé-e-s et la relève. Constatant sur le terrain un autre type de détresse : l’isolement des gais et des lesbiennes en milieu rural à qui les conditions difficiles, les horaires allongés, l’éloignement et la solitude pesaient doublement, elle a décidé en 2007 de mettre sur pied à leur intention un groupe d’échange, de soutien, d’activités, un lieu leur permettant enfin de briser l’isolement.

2008 – Coalition des familles homoparentales

La Coalition des familles homoparentales est née de la fusion de deux organismes réputés : l’Association des mères lesbiennes du Québec (fondée en 1998) et le groupe Papa-Daddy (fondé en 2006). La Coalition est un groupe bilingue de parents et futurs parents LGBT du Québec qui travaille sur tous les fronts liés aux familles homoparentales, mais particulièrement celui de l’homophobie en milieu scolaire. Son intervention comprend les questions médicales, légales, psychologiques et sociales auxquelles font face ces familles.