Le prix Personnalité par excellence était remis entre 2008 et 2012 à une personne, connue ou non du grand public, qui contribuait par ses actions au rayonnement des communautés lesbiennes, gaies, bisexuelles, transsexuelles et transgenres.

 

2012 – Suzanne Girard

Depuis 20 ans Suzanne Girard est l’âme dirigeante de Divers/Cité. Grâce à ses efforts et à l’équipe dont elle a su s’entourer, cette femme a créé et a dirigé un festival qui non seulement aura permis à toute une communauté de se faire voir, mais aussi de se reconnaître. Cette année, Suzanne célèbre ses vingt ans à la barre de Divers/Cité et son dévouement et son leadership est pour la communauté un modèle des plus positifs et une inspiration pour les jeunes, et plus particulièrement pour les lesbiennes, car peu de femmes se retrouvent à la tête d’organisation ayant un tel succès et un tel rayonnement. Après toutes ces années, on reconnait encore cette passion qui l’anime et qui fait de cette militante, un pilier de nos communautés.

2011 – Olivier Poulin

Coordonnateur de l’organisme GLBT-Québec/lutte à l’homophobie, Olivier Poulin est un leader pour les communautés LGBT de la région de la Capitale-Nationale et ce depuis plusieurs années déjà. On lui doit la mise en œuvre, depuis 6 ans, de la Fête arc-en-ciel, du Festival Altern’art, du journal Sortie, des activités entourant  la Journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie et de nombreux événements de visibilités et de campagnes de financement. Olivier est un porte-parole hors-pair auprès des médias. Avec cœur et passion, il sait mettre de l’avant les réalités des personnes et groupes LGBT. Déterminé et enjoué par ce qu’il fait, il parvient à rassembler les gens et les partenaires autours des différents projets qu’il mène d’une main de maître.

2010 – Line Chamberland

Chercheure, militante lesbienne et féministe de nlongue date, Line Chamberland est actuellement professeure au Département de sexologie de l’UQAM où elle mène des recherches sur les différentes formes d’exclusion sociale des minorités sexuelles et, plus particulièrement, des lesbiennes. Elle s’intéresse notamment aux discriminations en milieu scolaire et en milieu de travail, ainsi que dans l’accès aux services sociaux et de santé. Elle a collaboré aux travaux du Groupe mixte sur l’homophobie et favorise les partenariats entre milieux universitaires, communautaires et institutionnels.

2009 – Bill Ryan

Intellectuel doublé d’un esprit pratique remarquable et efficace, Bill Ryan est professeur adjoint et chercheur à l’École de service social de l’Université McGill y donnant des cours, entre autres sur : Les enjeux critiques dans l’intervention auprès des gais, lesbiennes, bisexuel-le-s et bispirituel-le-s et sur Le service social et le VIH. Il y a des années, il est passé de la théorie à la pratique en fondant Projet 10, un groupe de soutien pour les jeunes gais et lesbiennes. Depuis dix ans, il est aussi formateur pour le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec dans un programme qu’il a coécrit : Pour une nouvelle vision de l’homosexualité. Il travaille aussi sur des projets de santé et d’éducation sexuelle en Ukraine, Biélorussie et en Suisse, avec la Fédération internationale des travailleurs sociaux, l’Organisation mondiale de la santé, et la CCF Genève.

2008 – Marie-Marcelle Godbout

Fondatrice de l’Association des transsexuel(le)s du Québec (ATQ), Marie-Marcelle Godbout fait figure de pionnière sur toute la question de la transsexualité au Québec. Depuis plus de trente-cinq ans, elle travaille sans relâche à la fois pour répondre aux besoins particuliers de la communauté trans (droit de la personne, santé physique et mentale, famille) mais aussi pour démystifier cette réalité dans la société en intervenant sur de nombreuses tribunes.