Le prix Partenaire par excellence a été remis de 2008 à 2012 à un organisme à but non lucratif, un organisme public ou parapublic, à un syndicat ou à une entreprise qui soutient, par une contribution d’importance, un ou plusieurs organismes issus des communautés LGBT ou encore un ou des projets qui leurs sont dédiés.

 

2012 – Ville de St-Hyacinthe

Conférence de presse et levée du drapeau arc-en-ciel à l’hôtel de ville, le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Bernier, voulait ainsi démontrer la solidarité de la Ville envers la communauté LGBT, mais aussi son soutien dans la lutte contre l’homophobie. La Ville posait ce geste pour la première fois à l’occasion de la Journée internationale contre l’homophobie et faisait ainsi de Saint-Hyacinthe la troisième ville au Québec à hisser le drapeau gai à l’hôtel de ville. Un geste particulièrement signifiant pour les personnes LGBT dans la ville et dans les villages agricoles satellites qui se sentent souvent isolés. Ce geste de la part de la municipalité marquait pour la première fois une reconnaissance publique et officielle de ses citoyen(ne)s LGBT en s’impliquant dans la lutte contre l’homophobie.

 

2011 – Forum jeunesse de l’Île de Montréal

Le FJIM à toujours eu à cœur de se mobiliser autour des enjeux LGBT. Dès sa fondation, un siège LGBT est réservé sur le conseil d’administration. Dans le cadre de nombreux mémoires qu’il a écrits, dont ceux sur le sentiment de sécurité des jeunes, le renouvellement de la stratégie d’action jeunesse 2009-2014 et la charte montréalaise des droits et responsabilités, le FJIM a toujours fait une place importante aux réalités des jeunes allosexuels en collaboration avec les organismes œuvrant auprès de ceux-ci. L’implication du FJIM ne s’est jamais démentie au fil des ans. En 2010, les membres du FJIM ont voté pour mettre en place une action jeunesse structurante et concertée, ayant un impact majeur sur le développement du territoire montréalais, sur le sujet de la diversité sexuelle.

2010 – Conférence régionale des élus de l’Abitibi-Témiscamingue

La Conférence régionale des élus (CRÉ) de l’Abitibi-Témiscamingue est l’interlocuteur privilégié du gouvernement du Québec en matière de développement régional. Elle voit à stimuler le développement économique, social, culturel et communautaire de la région et s’engage à offrir un encadrement propice à l’épanouissement des personnes et de leur milieu de vie. Au cours des dernières années, la CRÉ a su soutenir financièrement plusieurs projets destinés aux communautés LGBT et à la lutte contre l’homophobie. Elle souhaite ainsi que ses gestes trouveront écho au sein des autres CRÉ de la province.

2009 – Fugues

Fondé à Montréal en 1984 par les Éditions NITRAM, Fugues est aujourd’hui le plus important média gai au Québec. On y retrouve toute l’actualité gaie d’ici et d’ailleurs, ainsi qu’une foule de rubriques et de chroniques. En livrant chaque mois un contenu éditorial fiable sur l’actualité et les enjeux de la communauté LGBT, Fugues permet aux gais et aux lesbiennes du Québec, de rester bien informés sur ce qui concerne spécifiquement leur communauté. Depuis 25 ans, Fugues est aussi un partenaire d’excellence pour le milieu communautaire et associatif. L’équipe ouvre ses pages à des articles de fond, à des placements publicitaires, mais aussi à des entrevues et des reportages. Fugues soutient activement de nombreuses causes sociales.

2008 – Peter Sergakis

Gestionnaire, administrateur, chef d’entreprise et fonceur, Peter Sergakis est mieux connu comme propriétaire du Complexe Sky, un lieu regroupant restaurant et bar dans le Village gai de Montréal. Que ce soit pour des activités de financement des groupes communautaires, des besoins ponctuels en locaux ou pour la logistique d’événements de prestige, depuis des années Peter Sergakis répond présent sans hésiter.