Le prix Groupe par excellence a été remis entre 2008 et 2012 à des organismes à but non lucratif œuvrant auprès des communautés LGBT du Québec et qui ont une mission dédiée, en tout en en partie, aux avancées ou aux mieux-être de celles-ci.

2012 – Coalition d’aide aux lesbiennes, gais, bisexuel(le)s de l’Abitibi-Témiscamingue

Ancrée dans l’amélioration de la santé et du bien-être des personnes LGBT de l’Abitibi-Témiscamingue depuis 2003, la Coalition se démarque par la synergie créatrice de l’ensemble de ses membres qui partagent les valeurs d’inclusion, de solidarité, d’égalité et de dignité afin d’assurer les respects des droits humains LGBT. La Coalition mise aussi sur le développement de partenariats solides et durables pour assurer la pérennité de ses actions. D’ailleurs, le projet Reflet d’Alliances qui, depuis trois ans, produit un effet de « dynamo » sur le territoire de la région, n’est qu’un exemple de projets qui voient l’adhésion de nombreux chefs de file de la région à la cause afin d’assurer l’inclusion et le respect des personnes LGBT.

2011 – RÉZO

RÉZO, anciennement Action Séro-Zéro, est un organisme communautaire sans but lucratif créé en 1991 dont la mission est de développer et coordonner des activités d’éducation et de prévention du VIH-sida et des autres ITSS dans un contexte de promotion de la santé sexuelle auprès des hommes gais, bisexuels et hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes de Montréal.  RÉZO offre des services favorisant la santé globale en plus de promouvoir la concertation des différents intervenants, organismes, institutions et regroupements concernés par la promotion de la santé afin de favoriser le développement et la mise en œuvre de programmes et de projets d’éducation, de prévention et de soutien social adaptés aux hommes gais et bisexuels relativement à la santé sexuelle, mentale, physique et sociale.

2010 – AlterHéros

Fondé en 2002, AlterHéros œuvre depuis huit ans auprès de la jeunesse lesbienne, gaie, bisexuelle, transsexuelle et transgenre, et de leur entourage et ce, de façon entièrement bénévole. Offrant uniquement des services en ligne visant l’épanouissement des individus en lien avec leur orientation sexuelle et identité de genre, l’organisme est devenu l’un des leaders mondiaux de la démystification de la diversité sexuelle sur Internet, avec un rayonnement international lui permettant  de rejoindre chaque année près de 2 millions de visiteurs.

2009 – Projet 10

Projet 10 travaille à promouvoir le bien-être personnel, social, sexuel et mental des jeunes et des adultes lesbiennes, gais, bisexuel(le)s, transgenres, transsexuel(le)s, bispirituel(le)s, intersexués et en questionnement, âgé(e)s entre 14 et 25 ans. Par la sensibilisation, l’aide à la défense des droits et en utilisant l’approche de la réduction des méfaits, Projet 10 vise à faciliter l’empowerment des jeunes au niveau individuel, institutionnel et dans la communauté par le biais du soutien aux individus et aux groupes qui vivent un entrecroisement d’oppressions. Les nombreux services qu’offre Projet 10 sont gratuits, confidentiels, anonymes et offerts tant en français qu’en anglais par une équipe chevronnée, dévouée et par des bénévoles hors pairs.

2008 – Centre de solidarité lesbienne

Mis sur pied en 1995 par un collectif de militantes, et ce, dans la foulée menant à la Politique d’intervention en matière de violence conjugale du Québec, puis incorporé en 1996 le GIVCL vise la reconnaissance sociale de la conjugalité  chez lesbiennes et explore plus à fond la question de la violence conjugale (intervention, formation et recherche). En 2008, à la suite d’une refonte de l’organisme, le GIVCL est devenu le Centre de solidarité lesbienne (CSL).