LE JURY 2016

 

Janick Bastien Charlebois

Janik Bastien Charlebois est professeure au département de sociologie à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) Elle est cochercheure au sein du groupe partenarial Cultures du témoignage, de même que membre de la Chaire de recherche sur l’homophobie, ainsi que de l’Institut de recherche et d’études féministes (IREF). Elle a rédigé l’ouvrage «La virilité en jeu : perception de l’homosexualité masculine par les adolescents», qui examine ce sur quoi reposent les attitudes négatives de garçons adolescents à l’endroit d’hommes homosexuels, puis a publié le texte «Au-delà de la phobie de l’homo : quand le concept d’homophobie porte ombrage à la lutte contre l’hétérosexisme et l’hétéronormativité». Chercheure engagée, elle fut longtemps impliquée au GRIS, de 1998 à 2012. Ouvertement intersexe, elle s’investit actuellement dans la reconnaissance des droits humains des personnes intersex(ué)es. Sa recherche actuelle porte sur l’émergence de la parole des personnes intersex(ué)es.

 

Gilbert Émond

Gilbert Émond est professeur agrégé au département de Sciences humaines appliquées de l’Université Concordia. Après 20 ans de travail professionnel au gouvernement, au privé et en recherche communautaire, il est devenu professeur. Il a participé aux recherches du Gris-Montréal, de la Cohorte Oméga et de Spot et d’autres plus récentes sur la santé des jeunes trans et l’épidémie du VIH chez les jeunes québécois. Son expérience spécifique se concentre sur les questions du VIH et du sida, de l’homophobie et de la violence, les questions sociales et organisationnelles ainsi que sur les méthodes de recherche et la dynamique organisationnelle dans les systèmes humains. Il est bénévole depuis de nombreuses années au sein d’organismes LGBT sportifs et communautaires.

 

Bill Ryan

Bill Ryan est à la fois travailleur social et andragogue. Il est professeur adjoint à l’École de Travail Social, à l’Université McGill. Il œuvre dans le domaine de l’éducation sexuelle et de la prévention depuis 1985. Il est un militant de la première heure dans la mise en place des organismes de soutien et prévention du VIH. Consultant dans le domaine de la prévention, l’évaluation des interventions et l’homophobie auprès d’organismes tel que l’Institut national de Santé publique du Québec, l’Agence de la Santé publique du Canada, Santé Canada, U.S. Department of Immigration, UNICEF et l’Organisation mondiale de la Santé, Bill Ryan s’est vu décerner, en 2010, le « Martin Luther King Junior Legacy Award » remis par la Ville de Montréal, et en 2011 il a été nommé un des 10 meilleurs chercheurs en santé et genre par l’Institut de recherche en santé du Canada.