À PROPOS DE L’ORGANISME

Notre mission
Le Conseil québécois LGBT (CQ-LGBT) est la référence centrale au Québec en matière de défense des droits des personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles et trans. Il cherche à consolider les droits des personnes LGBT au Québec, en plus de militer pour les droits à acquérir, afin que personne ne soit laissé pour compte dans la reconnaissance des diversités sexuelles et de genres

Notre approche
Notre approche est consultative, c’est-à-dire que notre membership et nos partenariats nourrissent nos réflexions et nos actions. La transformation sociale que nous souhaitons s’atteint notamment grâce à une perspective intersectionnelle (ouverture croisée entre les réalités/oppressions) et interrégionale.

Pour poursuivre sa mission, le Conseil québécois LGBT est à la recherche d’une personne pour combler le poste de Chargé.e de projet – inclusion des personnes trans dans les ressources de soutien aux survivant.e.s de violences

LE PROJET
Grâce aux données récentes de l’enquête ESSIMU ainsi qu’aux différentes études parues sur le sujet depuis le début des années 2000, nous savons que les personnes LGBT sont surreprésentées parmi les victimes d’agressions et de violences sexuelles et ce, à tous les âges; mais les survivant.e.s trans sont parmi les plus nombreuxes, ce qui est paradoxal étant donné que c’est souvent la communauté pour laquelle les ressources soutenant les victimes de violences sont les moins outillés.

À ce titre, nous proposons donc de mettre sur pied et d’offrir à ces organismes un atelier pour favoriser l’inclusion des personnes trans – et particulièrement les personnes transféminines – dans les ressources en violences sexuelles au Québec. Cet atelier serait élaboré en collaboration avec un comité de pilotage composé d’intervenant.e.s et d’expert.e.s afin qu’il réponde précisément aux besoins des survivant.e.s mais également au contexte des centres d’aide. Nous proposerons également un accompagnement individualisé aux milieux concernés.

L’OFFRE D’EMPLOI

Tâches principales

  • Effectuer une courte recherche sur la littérature existante et les expériences vécues par les personnes trans en milieux non-mixtes ainsi que les survivant.e.s trans de violences sexuelles et conjugales[1]
  • Organiser les rencontres du comité de pilotage
  • Organiser des entrevues individualisées avec des ressources d’aide aux victimes de violences sexuelles et conjugales
  • Élaborer une grille d’évaluation des besoins (collaboration avec le comité de pilotage)
  • Effectuer un accompagnement individualisé avec les centres
  • Élaborer un atelier réunissant les principales recommandations du comité de pilotage et des Centres
  • Animer l’atelier en question
  • Créer une trousse d’outils (collaboration avec le comité de pilotage)
  • Créer et maintenir des liens avec des milieux initialement réticents
  • Co-évaluer l’efficacité de l’atelier et de l’accompagnement
  • Participer aux rencontres d’équipe du CQ-LGBT

Compétences recherchées

  • Excellentes aptitudes à la communication orale et écrite en français;
  • Capacité élevée d’analyse et de synthèse. Une perspective critique et intersectionnelle sera considérée un atout important.
  • Connaissance démontrée des réalités trans et non-binaires, du milieu LGBTQ+ ainsi que des enjeux sociopolitiques entourant nos luttes;
  • Détermination à travailler selon une approche anti-oppressive et anti-raciste et disposée à suivre des formations en ce sens, au besoin;
  • Capacité d’adaptation, d’autonomie et d’ouverture;
  • Grand sens de l’organisation et de l’initiative;
  • Aptitudes marquées pour le travail d’équipe;
  • Souplesse et polyvalence dans les tâches et dans l’horaire;
  • Intégrité, diplomatie, discrétion et discernement.

Exigences

  • Expérience en animation de groupe et en concertation
  • Formation dans un domaine pertinent (communications, sexologie, éducation, études féministes, etc.) pouvant être compensée par des expériences professionnelles ou bénévoles pertinentes;
  • Expériences dans les relations avec le milieu féministe et queer (un atout);

Conditions de travail
Durée du contrat : 22 mois (juin 2019 à mars 2021)

Du soutien par les pairs sera offert de manière ponctuelle, étant donné la nature sensible du travail.

La fonction requiert de travailler occasionnellement en dehors des heures normales de travail et nécessite occasionnellement des déplacements à l’extérieur de Montréal.

Grande flexibilité possible dans l’horaire, et le télétravail peut être envisagé à l’occasion.

Lieu de travail
Montréal, près du métro Beaudry

Rémunération
21 $ de l’heure, 15 heures par semaine.

Dépôt de candidature
Faire parvenir votre curriculum vitae et une lettre de motivation argumentée en lien avec l’emploi postulé avant le 30 juin 2019, 23h59, par courrier électronique à: info@conseil-lgbt.ca

Les personnes trans et non-binaires sont particulièrement encouragées à déposer leurs candidatures.

Entrevues
Dans la semaine du 1er juillet 2019 (selon vos disponibilités et les nôtres)

Entrée en fonction
Dès que possible

[1] Notez qu’étant donné la nature du travail, la personne chargée du projet sera confrontée à des positions abolitionnistes et potentiellement à une incompréhension des vécus trans et non-binaires