Le Conseil québécois LGBT a suivi le document d’accompagnement de la consultation afin d’élaborer le présent mémoire, et répond donc directement aux questions et aux réflexions posées par le MESS. Il est à noter, toutefois, que les pratiques proposées visent à sensibiliser les lectrices.teurs de ce document aux réalités des personnes LGBTQ+ et de leurs besoins spécifiques, ce qui ne signifie pas que nous soyons insensibles aux réalités des autres personnes qui composent les groupes les plus à risque de pauvreté et d’exclusion sociale. Nous savons, et espérons que le MESS sait, que c’est l’intersection des exclusions sociales qui fait en sorte que les minorités visibles, les personnes en situation de handicap, les personnes aînées, les jeunes et les femmes sont surreprésentées dans les statistiques sur la pauvreté, en plus des personnes LGBTQ+ dont nous parlerons plus précisément.

Nous tenons donc à les nommer maintenant, et à noter qu’elles et ils sont inclus.e.s dans nos préoccupations.

Réflexion sur les enjeux de pauvreté et d’exclusion sociale touchant les personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles, trans, queer et en questionnement (LGBTQ+) – Janvier 2016 PDF 737 Ko, 24p